La tour Luma signée par l’architecte Frank Gehry, située au cœur du Parc des Ateliers à Arles ouvrira ses portes au printemps 2021. La productrice d’art Maja Hoffmann, mécène du projet, a pour ambition d’offrir une expérience unique et originale à tous les visiteurs, sans oublier ceux qui vivent avec un handicap. C’est pour répondre à ce défi que l’agence Studios Architecture, accompagnée du cabinet Cogito Ergo Sum, s’est tournée vers notre solution de guidage indoor tous handicaps Evelity.

Entretien avec Marie Billa, architecte de l’agence Studios Architecture.

Un pari architectural hors normes pour Luma Arles 

Après la Cinémathèque Française et la Fondation Louis Vuitton, l’architecte Frank Gehry signe le bâtiment Ressource de la Fondation Luma à Arles. Erigée au cœur du Parc des Ateliers, la tour de 56 mètres de haut revêtue d’une façade en acier inoxydable est entourée d’une rotonde en verre à sa base dont la forme circulaire rappelle les arènes de la ville. Avec 24 000 m² de surface totale, le bâtiment Ressource relève du défi architectural. Chacun des 10 niveaux présente une forme différente et les éléments de la structure prennent des directions variées.

Le Parc des Ateliers où se déploie le projet porté par Luma Arles abrite un centre d’exposition et de production artistique créé à l’initiative de la mécène et productrice suisse Maja Hoffmann. Le bâtiment Ressource accueillera des espaces d’exposition, de résidences, d’archives, une bibliothèque, des bureaux, des salles de séminaires et un café-restaurant. La maîtrise d’œuvre du projet a été confiée à l’agence parisienne de Studios Architecture, représentée ici par Marie Billa, avec qui nous nous sommes entretenus pour cet article.

« Nous avons la mission de développer et suivre la construction du bâtiment imaginé par Frank Gehry  en collaboration avec ses équipes dans le respect de la volonté architecturale et des contraintes réglementaires, explique l’architecte. L’objectif est d’accueillir au sein du bâtiment Ressource Luma Arles tous types de publics. Nous nous devons donc de rendre le bâtiment lisible pour tout le monde. Pour nous accompagner sur les problématiques d’accessibilité et d’accueil des personnes en situation de handicap, le client, sur les conseils de Studios, a fait appel au cabinet Cogito Ergo Sum de Nadia Sahmi. Ce qui nous plait dans son approche, c’est la dimension humaine qu’elle apporte à la réglementation en allant chercher les raisons qui ont déterminé les textes afin de faciliter la vie des personnes en situation de handicap. Aujourd’hui, la société évolue, il faut arriver à intégrer ces populations qu’on a trop longtemps oubliées. Si on peut aller plus loin dans la qualité d’usage en l’intégrant dans la volonté architecturale, on le fera. »

Marie Billa

Marie Billa

Architecte à l'agence Studios Architecture

Accueillir tous les publics sans dénaturer l’œuvre architecturale

A bâtiment exceptionnel, regard exceptionnel ! La réglementation accessibilité concernant les établissements recevant du public (ERP) impose que les points d’accueil puissent être détectés et repérés par tous les usagers. Cependant, l’esthétique, l’organisation de l’espace et la souplesse de l’accueil voulues par Luma Arles étaient incompatibles avec l’installation de bandes de guidage qui auraient figé les cheminements.

« Le bâtiment Ressource de la Fondation Luma traduit une volonté architecturale très forte, explique Marie Billa. La rotonde qui entoure la tour à sa base est un espace vitré largement ouvert, où chacun est libre d’aller et venir, de s’arrêter, de reprendre sa course… Créer un fil d’Ariane pour orienter les visiteurs n’avait pas vraiment de sens. Partir d’où ? Pour aller où ? Par contre, nous voulions trouver une solution pour offrir aux personnes en situation de handicap la même flexibilité de parcours, la même expérience que tous les autres visiteurs. Comment faire en sorte que les visiteurs aveugles ou malvoyants se sentent à l’aise, trouvent l’espace confortable avec leurs perceptions sensorielles ? » 

Un GPS intérieur pour le guidage et la médiation culturelle

Pour répondre au défi de guider tous les visiteurs, quelles que soient leurs contraintes de mobilité et sans infrastructure apparente, l’équipe de Studios Architecture s’est mise en quête d’une solution qui recueille l’adhésion de toutes les parties prenantes. En plus du guidage est venue s’ajouter la volonté d’apporter aux visiteurs du contenu de médiation sur le bâtiment de la Fondation Luma et ses expositions.

« La solution du GPS d’intérieur s’est imposée assez rapidement, raconte l’architecte. Cette solution permettait d’offrir aux personnes handicapées la même flexibilité de parcours que tous les autres visiteurs tout en étant très peu impactante dans l’architecture du lieu. Nadia Sahmi, qui travaille depuis deux ans avec nous sur l’accessibilité du projet, nous a orientés vers Okeenea et leur solution Evelity. La possibilité de développer un double système permettant de gérer à la fois le guidage et la médiation nous a séduits car l’application devient alors un support pour tous, tout en apportant un service renforcé pour les personnes qui en ont le plus besoin. »

Un essai avant déploiement

Devant l’ampleur du défi, nous avons commencé par proposer à l’équipe de maîtrise d’œuvre du Luma Arles une étude afin de vérifier la fiabilité de notre solution Evelity dans un environnement aussi ouvert. Nous avons donc réalisé un premier déploiement partiel sur le rez-de-chaussée et le premier niveau. Par ailleurs, même si les beacons, les balises Bluetooth qui permettent le fonctionnement d’Evelity, sont très discrets, c’était une gageure de les positionner dans le respect de l’esthétique du lieu.

« Nous vous avons lancé beaucoup de défis avec des contraintes techniques et esthétiques extrêmement exigeantes, admet Marie Billa. Vos équipes ont fait un gros travail pour affiner la triangulation et rendre possible le guidage dans un espace ouvert. Nous avons poussé encore plus loin les limites du système proposé en vous demandant de traiter l’application comme un support de médiation en plus du guidage. A chaque étape, vous avez été moteurs pour proposer des solutions qui répondaient à nos défis, nous permettant ainsi d’intégrer l’ensemble de toutes les problématiques pas à pas pour atteindre notre triple objectif : qualité architecturale, qualité d’usage et qualité de l’expérience visiteur. »

Luma Arles, en complément du bâtiment Ressource de Frank Gehry c’est également l’ensemble du Parc des Ateliers, bâtiments et cheminements extérieurs qui sera équipé et adapté pour offrir à tous types de publics la meilleure expérience possible. La prochaine étape sera donc de guider les visiteurs de la tour vers les autres bâtiments. La continuité du système de guidage et de médiation reste l’objectif à atteindre. Ainsi, l’équipe Okeenea Digital planche déjà sur le développement du guidage extérieur vers les autres bâtiments.

Si vous aussi, vous souhaitez faire bénéficier vos visiteurs d’une application de guidage intérieur pour une meilleure expérience, n’hésitez pas à nous contacter ! Notre équipe est là pour répondre à toutes vos questions.